Oraisons de Samantha Bailly

couv10379277

Oraisons de Samantha Bailly

En Hélderion, la mort peut rapporter beaucoup… surtout à la famille Manérian, qui procède aux oraisons, les rites funéraires du royaume. Mais la réalité de la mort les frappe de plein fouet lorsqu’on retrouve le corps de leur plus jeune fille dans une ruelle sordide.
Tout désigne les clans, ces dangereux rebelles qui s’opposent à Hélderion. Aileen, prête à tout pour venger sa cadette, se lance dans une enquête qui la mettra à rude épreuve.
Noony, leur soeur aînée, se retrouve quant à elle aux premières loges de l’entrée en guerre de son pays contre le continent voisin. Mais elle est bien décidée à s’opposer à ce conflit qui pourrait tourner en véritable massacre.
Prises dans des intrigues dont les enjeux les dépassent, les deux soeurs devront affronter le système qui les a forgées.

Au mois de mars, Bragelonne a réédité sous forme d’intégrale le dytique Oraisons de Samantha Bailly. L’auteur était en dédicace au salon du livre. J’ai donc pu me procurer son livre dédicacé. Ma cousine était avec moi, elle a également flashé sur ce livre et elle se l’ai procuré.

Je veux revenir sur l’objet livre, la couverture violette est juste magnifique, le livre est un bragelonne et est donc très beau.

Le récit est très bien structuré, les chapitres sont courts et débute toujours de la même façon, avec une définition. Cela nous permet d’en connaitre un peu plus sur ce monde fantastique. Entre les chapitres, on  trouve également des interludes. Cela nous donne l’occasion de faire une pause dans le roman, et de découvrir de nouvelles intrigues. L’histoire est très intéressante et très bien construite. La mythologie est complexe mais grâce à a structure du roman, je n’ai à aucun moment été perdu dans l’intrigue.

On suit parallèlement les aventures d’Aileen, de Noony sa sœur ainé ainsi que de leur père. Aileen est un personnage qui évolue au fil du roman de façon impressionnante, elle perd sa jeune sœur au tout début du roman et elle ne désire qu’une chose, se venger. Elle va découvrir des vérités qui vont bousculer ses croyances, elle sera prête à tout pour venger sa sœur, quitte à se sacrifier elle-même.

Sa sœur ainée, Noony, elle aussi va découvrir que ses croyances ne sont pas forcément les bonnes. Elle est oraisonnière, personne qui pratique l’oraison. C’est une cérémonie qui aide les morts à rejoindre leur planète.

Leur père, Gide est quelqu’un qui veut suivre ses croyances, il ne recule devant rien. Attention spoilers. C’est un personnage qui est profondément mauvais, ce qu’il a fait à sa femme et à sa fille sont des choses horribles. On sent de temps en temps qu’il regrette, qu’il aurait peut-être voulu que les choses se passent autrement, mais ses remords sont minimes à côté de ses actes.

Une épopée fantastique pour un roman qui l’est tout autant. C’est un énorme coup de cœur et j’irai même au-delà de ça en disant que c’est le roman que j’aurai voulu écrire.

 Logo Livraddict

Anna Karenine de Leon Tolstoï

91Lixr82JHL

Anna Karenine de Leon Tolstoï

La quête d’absolu s’accorde mal aux convenances hypocrites en vigueur dans la haute société pétersbourgeoise de cette fin du XIXe siècle. Anna Karénine en fera la douloureuse expérience. Elle qui ne sait ni mentir ni tricher – l’antithèse d’une Bovary – ne peut ressentir qu’un profond mépris pour ceux qui condamnent au nom de la morale sa passion adultère. Et en premier lieu son mari, l’incarnation parfaite du monde auquel il appartient, lui plus soucieux des apparences que véritablement peiné par la trahison d’Anna. Le drame de cette femme intelligente, sensible et séduisante n’est pas d’avoir succombé à la passion dévorante que lui inspire le comte Wronsky, mais de lui avoir tout sacrifié, elle, sa vie de femme, sa vie de mère. Wronsky, finalement lassé, retrouvera les plaisirs de la vie mondaine. Dans son insondable solitude, Anna, qui ne peut paraître à ses côtés, aura pour seule arme l’humiliante jalousie pour faire vivre les derniers souffles d’un amour en perdition. Mais sa quête est vaine, c’est une « femme perdue ».


C’est la deuxième fois que je lis Tolstoï. Il y a quelques années, j’avais lu Guerre et Paix. Ce roman reste un bon souvenir. Une fois encore, j’ai beaucoup aimé.

Le roman qui se déroule dans le Russie du XIXe siècle est intitulé Anna Karenine mais l’on suit aussi les aventures d’un autre personnage qui à mon sens est tout aussi important, Levine.

Anna Karenine est une femme mariée trop jeune à un homme qu’elle n’aime pas. elle fait la connaissance d’une jeune militaire Wronsky. Au début du roman, Levine demande la main de la jeune Kitty, celle-ci refuse. Elle est éprise de Wronsky et espère que ce dernier lui demandera sa main. Mais Wronsky tombe amoureux d’Anna. Entre les deux personnages va naître une histoire d’amour qui va choquer la société bien pensante de l’époque. Mais Anna connaît enfin l’amour et elle souhaite le vivre pleinement. Parfois, elle le vit trop pleinement, on la voit faire des crises de jalousie légendaires. Au final Anna est un personnage qui a peur, elle est terrifiée à l’idée de perdre l’amour qu’elle vient de découvrir. Elle manque de confiance en elle. Elle m’a beaucoup touché et sur certains points je me suis reconnue en elle que ce soit au niveau des qualités ou des défauts.

Levine m’a aussi beaucou plu. C’est un personnage très simple qui a le coeur brisé au début du roman. Il se différencie énormément des autres personnages, il vit à la campagne et ne raffole pas de la vie en société. Il n’hésite pas à se salir les mains.

Le personnage de Kitty est celui qui a la plus jolie évolution au cours du roman. Attention spoilers: Elle m’a également beaucoup touché lorsqu’elle se rend avec Levine au chevet de son frère mourant. Elle prend les choses en main et de la jeune fille superficielle du début du roman, elle devient une femme combattante.

Dans ce roman, les histoires d’amour ne sont jamais parfaites. Celle d’Anna et de Wronsky débute comme tout amour passionné mais au fil du temps, la jalousie d’Anna devient de plus en plus présente jusqu’au moment où elle surpasse l’amour que les deux protagonistes se portent. A l’inverse, la relation de Levine et Kitty débute mal, elle refuse sa demande mais plus tard ils se retrouvent et Kitty s’est épanouie.

En résumé, un magnifique roman. J’aime beaucoup les romans de Tolstoï. Je trouve que pour un classique l’écriture est très fluide.

 Logo Livraddict

Commentaires sur C’est lundi que lisez vous #38

galleane


Rendez vous initié par Mallou et repris par Galleane.

Ce que j’ai lu:

couv36084266

J’ai abandonné ma lecture, je n’ai pas vraiment accroché à l’histoire.

Ce que je lis

couv63142962 couv69026929

Le cirque des rêves est un coup de coeur pour le moment! J’ai commencé VA pour la LC sur Livraddict!

Ce que je vais lire

J’avais prévu une lecture la semaine dernière mais ça va dépendre de ce que je vais recevoir cette semaine!

Bonne lecture, et vous que lisez-vous?

 

Commentaires sur Chasseuse de la nuit, tome 2: Un pied dans la tombe de Jeaniene Frost

Couverture Chasseuse de la nuit, tome 2 : Un pied dans la tombe

Chasseuse de la nuit, tome 2: Un pied dans la tombe de Jeaniene Frost

La demi-vampire Cat Crawfield est devenue agent spécial, engagée par le gouvernement pour débarrasser le monde de la racaille morte-vivante.
Elle n’a rien oublié de tout ce que Bones, son ex, lui a appris. Pourtant, lorsqu’elle se retrouve avec des tueurs aux trousses, elle est contrainte de faire de nouveau appel à lui. Les retrouvailles sont tumultueuses, et malgré tous ses efforts pour que leur relation demeure strictement professionnelle, Cat va découvrir que le désir ne meurt jamais… et que le ténébreux vampire compte bien souffler sur les braises encore chaudes.

J’ai retrouvé Cat et Bones avec grand plaisir et même si pour moi il s’est passé quelques mois, pour eux ce sont des années qui se sont écoulées depuis que Cat a quitté Bones. Elle est maintenant devenu un agent spécial du gouvernement et continue de chasser les vampires. Bien entendu, Bones ne va pas la laisser seul trop longtemps, il arrive à la retrouver.

J’ai bien aimé ce tome 2, Cat est devenue « la faucheuse rousse ». Elle a pris sa vie en main enfin surtout professionnellement. Car côté perso, on peut dire qu’elle n’est pas heureuse. Elle essaye d’oublier Bones mais c’est impossible et quand il la retrouve elle retombe dans ses bras très rapdiement. On découvre un peu plus le monde des vampires et des goules et le rythme du récit est très soutenu.

Côté personnages, Cat et Bones resteront Cat et Bones… Géniaux. La mère de Cat est toujours là, sauf qu’on en apprend un peu plus sur son passé et c’est plutôt intéressant. J’ai bien entendu détester Annette comme l’a fait Cat, c’est un personnage exécrable qui fait tout pour rendre Cat jalouse et qui réussit. Les collègues de Cat sont des personnages qui apportent un plus au récit.

Et puis il y a le chapitre 32, Jeanine Frost nous raconte cela de façon remarquable. Ce n’est pas du tout vulgaire

En bref, un bon tome 2 de saga. Je lirai la suite!

La fiche Livraddict.

Ma chronique sur le tome 1.

Commentaires sur La famille York, tome 2: Coeur Brisé de Victoria Dahl

Couverture La famille York, tome 2 : Coeur brisé

La famille York, tome 2: Coeur Brisé de Victoria Dahl

Voilà dix ans qu’Aidan York pleure la disparition de la femme qu’il aime. Ses nombreuses aventures n’ont réussi qu’à atténuer sa douleur, pas à combler le manque. Il mène une existence sans but, jusqu’au jour où un fantôme surgi du passé lui redonne espoir. Lorsque Kate Hamilton reconnaît Aidan, toutes ses certitudes volent en éclat. Elle qui souhaitait recommencer une vie nouvelle, découvre bientôt qu’il est difficile de résister à ses sentiments pour le jeune homme. Mais le terrible secret qui l’enchaîne lui permettra-t-il de retrouver l’amour ?

Dans ce deuxième tome de la famille York, nous retrouvons Aidan le frère de Marissa. Il a aimé une femme qui est morte. Enfin c’est ce qu’on a voulu lui faire croire mais il va la croiser par hasard dans les rues de..Il va se rendre compte qu’on lui a menti durant des années et que la femme qu’il aime est vivante.

J’ai préféré ce tome au premier, l’histoire est à mon gout beaucoup plus pronfonde. Kate est un personnage qui a beaucoup souffert et qui n’a pas eu la vie facile. Pendant ces dix années, tout n’a été que tristesse et malheur. Je me suis attachée à elle et j’ai suivi ses aventures avec beaucoup de passion. Avec Aidan, ils sont les deux principaux personnages du livre, les autres ne font que de breves apparitions. Aidan lui a beaucoup souffert mais il est toujours présent pour Kate et même si son passé le rattrape lui aussi, ce qu’il a fait nous pouvons tous le comprendre.

La fin de l’histoire est sans surprise mais c’est un livre qui m’a fait passé un excellent moment!

La fiche sur Livr’addict.

Ma chronique sur le tome 1.